1, rue des Alpes
68490 OTTMARSHEIM
Tél. : 03.89.83.21.50
Fax : 03.89.26.20.66
Email : contact@ccpfrs.fr
Documents à télécharger
 
Itinéraires (carte)
(PDF) [1.7 Mo]
 
Livret touristique
(PDF) [3.6 Mo]
 
Plan des itinéraires cyclables
(JPG) [845.2 ko]
à pieds ou à vélo ?
Avant de vous suggérer quelques exemples de loisirs autour de nos 6 communes, laissez vous convaincre par notre nouvelle carte d'itinéraires cyclables qui vous menera d'une rive à l'autre du Rhin.

De plus, le verso de celle-ci est fait d'un livret-tourisme composé de thématiques telles que le patrimoine ou la forêt de la Hardt, qui ne feront qu'enrichir votre culture personnelle ; mais vous serez également informé sur les loisirs de la CCPFRS avec notamment la piscine intercommunale d'Ottmarsheim et les golfs de Chalampé et de Hombourg.

A télécharger, sans plus tader !

SE BALADER

La faune et la flore rhénanes, longtemps perturbées par l’industrialisation et l’urbanisation, bénéficient aujourd’hui d’espaces protégés. Cette nature rhénane affiche un paradoxe exceptionnel : des caractéristiques quasi-tropicales dans une région tempérée d’Europe de l’Ouest, avec une végétation exubérante (52 espèces d’arbres identifiées et 3 espèces de lianes) qui monte parfois jusqu’à 30 mètres de hauteur.

 

 Autrefois les méandres du fleuve dessinaient leurs courbes au milieu de la forêt, créant au gré des crues des centaines d’îlots, système favorisant une faune et une flore de type aquatique.

La correction de Tulla au XIXème siècle a complètement perturbé ce fonctionnement Lors de l’aménagement hydroélectrique initié par René Koechlin en 1925, la dérivation de l’eau par les barrages a délimité des bandes de terre entre Rhin et canal, appelées communément les îles du Rhin. 

 Une grande île s’étend de Kembs à Vogelgrun, puis chaque feston a son île. Le Rhin est encore le deuxième site de France pour l’hivernage des oiseaux, en partie grâce aux réserves de chasse et de faune sauvage des îles du Rhin et aux plans d’eau protégés qui accueillent nombre de migrateurs. Résultat : un mélange unique de rainettes, castors, cormorans, chipeaux et siffleurs, hérons,...

À PIED

Les îles du Rhin

De Kembs à Vogelgrun, l’île du Rhin, réserve de chasse et de faune sauvage, est aujourd’hui zone protégée où les piétons peuvent accéder . Balisé par le Club Vosgien.
le tour de l’île est un sentier de découverte de 15 km. Les accès à l’île sont situés au niveau des écluses des centrales hydrauliques de Kembs, Ottmarsheim, Fessenheim et Vogelgrun.

L'île du Rhin, de Kembs à Vogelgrun, a été convertie par EDF en réserve de chasse sur 4000 hectares et abrite, à Ottmarsheim, un centre de formation EDF orienté vers le réseau électrique et la protection avifaune.

A VELO

  • La Communauté de Communes Porte de France Rhin Sud travaille, en partenariat avec le Conseil Général du Haut-Rhin, à la mise en place d’itinéraires cyclables transfrontaliers et de liaisons intercommunales. Ce projet intitulé "2 rives, 3 ponts, mille choses à découvrir" verra le jour courant 2006/2007 et bénéficiera de crédit européen. Nous ne manquerons pas de vous informer sur ce projet touristique d’importance pour le secteur.
  • Balades cyclables en région mulhousienne. (Vous pouvez télécharger le plan de ces circuits dans la marge de gauche)
  • De plus, nous vous proposons ci-dessous quelques idées de ballades agréables en Alsace :

 De Kembs à Iffezheim, les ouvrages hydrauliques augmentent le nombre de ponts qui relient la France à l’Allemagne.
Des circuits transfrontaliers proposent des randonnées cyclistes tracées au coeur des paysages rhénans et empruntant les barrages de Kembs, Rhinau et Strasbourg.

La « route du Rhin », le long du fleuve est tout autant propice aux ballades en vélo, de Gerstheim à Marckolsheim sur un tracé de 30 km.

 

Le circuit " Plaine Rhénane " dans le parc rhénan PAMINA (Lauterbourg- Iffezheim - Neuburg). Au Nord de l’Alsace : Itinéraire en boucle transfrontalier de 56 km de pistes cyclables autour du Rhin en dehors des routes.

Les circuits transfrontaliers " 2 rives 3 ponts " cf page itinéraires transfrontaliers.

Sur le terrain, l'itinéraire est balisé par un logo reprenant le graphisme du drapeau du Rhin supérieur, triangle vert dans un cercle blanc sur fond bleu-marine. Diverses variantes, signalées en vert sur la carte, permettent de moduler le parcours.
Un « petit itinéraire cyclable des trois pays » est également proposé aux amateurs de ballades à la journée. Long de 66,7 km, il est praticable à partir de Saint-Louis et joue à saute-frontière autour du grand Bâle.

Autres loisirs

A Voies d'eau navigables : plaisance et loisirs

Parcourir la région Alsace au fil de l’eau ou en promenade sur ses rives, c’est aller à la rencontre d’un patrimoine insoupçonné. Il suffit de remonter le temps pour comprendre que rivières et canaux sont depuis toujours des voies de communication majeures, et combien nos villes ont jadis vécu au rythme de l’activité batelière.
A vous de partir à la découverte des nombreux témoins de cet héritage : ponts, écluses, barrages, ouvrages d’art … en bateau ou encore à vélo grâce aux 270 km d’itinéraires cyclables développés en rivage à l’initiative des Conseils Généraux.

 

 De quelques bateaux dans les années 70, le tourisme fluvial sur les voies navigables (canaux et rivières) relevant de la Direction VNF Strasbourg s’est rapidement développé pour atteindre plus de 37 600 passages en 2000 (+ 7% par rapport à 1999) sur le Rhin, l’Ill et les canaux.

A ce tourisme local, il faut ajouter près de 125 000 passagers sillonnant le Rhin à bord de majestueux bateaux de croisière, battant pavillon strasbourgeois ou de différents pays européens. (source VNF)
 

Saviez-vous que l’étonnant plan incliné de St Louis-Artzviller, véritable funiculaire à bateaux, fait partie des 10 sites fluviaux de France les plus visités ?

Découvrir le Rhin, c’est sillonner un espace naturel exceptionnel. Ses îles offrent un environnement préservé, dans un silence que seuls les oiseaux ont toute liberté de rompre.

Les pêcheurs s’adonnent à leur passion le long des berges tranquilles pendant que les promeneurs peuvent y flâner librement.
Et pourtant... Si le Rhin a des attraits exceptionnels, il ne faut pas oublier qu’il reste un fleuve dont le débit important toute l’année peut devenir lui aussi exceptionnel. EDF organise tous les ans des campagnes de préventions dans les écoles et emploie des jeunes qui sillonnent les berges en juillet et en août pour sensibiliser sur les dangers du Rhin. Des panneaux d’information, de danger ou d’interdiction sont implantés dans les zones potentiellement dangereuses.

Penser à la sécurité de chacun

Les dangers du Rhin :

Les berges et escaliers bétonnés des parties canalisées sont très dangereux car très glissants. En cas de chute, la pente des berges et les herbes glissantes empêchent toute remontée sans matériel adapté.

Sous ses apparences de long fleuve tranquille, le Rhin est en fait dangereux lorsqu’on s’y aventure sans précaution. Respectez les panneaux qui vous indiquent ces dangers ainsi que les panneaux d’interdiction d’accès.

 

 Respectez ces panneaux

 

Les rives du Rhin, les îlots et les bouchons sont dangereux. En cas de crue ou d’évènements techniques imprévus, vous pouvez être surpris par la brusque montée des eaux, même par beau temps, et vous retrouver isolé sans possibilité de rejoindre la rive, la vitesse et le débit de l’eau rendant toute traversée impraticable.
 

En cas d’élévation soudaine du niveau du canal, l’eau va submerger le déversoir. Si vous vous situez dans cette zone, vous risquez alors de chuter et d’être entraîné.

 

 

 




 Archives  Liens utiles  Photothèque